Upload image

 Je suis du Sud-Gironde.

. Vous trouverez ici mes créas, mes textes sur image, des textes à méditer, des actualités, des pétitions en particulier pour aider nos frères animaux.

À vous de feuilleter parmi les catégories. Vous trouverez de quoi rêver...ou râler!

N'hésitez pas à me laisser un petit mot, ils me font toujours un immense plaisir!!!!

Vous pouvez aussi me retrouver ici : http://roradat.canalblog.com/

S.V.P Blog sans tag ! Merci.

Abonnez-vous…

Le temps qui passe

Catégories

Les SouHkamis ♥

novembre 2018
L M M J V S D
« Oct    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Météo

Merci pour votre visite

Hebergeur d'image

Hebergeur d'image

Hebergeur d'image

Animaux de tout

Le silence des bêtes

       Malgré sa réintroduction en France, le lynx boréal est de nouveau menacé. En cause, notamment, le braconnage. Alors, pour attirer notre attention sur ce drame trop discret, Marie Amiguet et Vincent Munier, des passionnés, ont réalisé une vidéo à la fois magnifique, triste et nécessaire. Ça s’appelle «Le Silence des bêtes», et c’est de toute beauté.

Le Silence des bêtes, c’est une histoire d’amour qui finit mal et qui doit servir de symbole à la protection des lynx. Regardez :

 

Bien sûr, le braconnage n’est pas la seule menace pesant sur l’espèce (la fragmentation des habitats et les collisions routières n’étant pas à minimiser) mais, sur son site, l’association Ferus est formelle :

« En France, le braconnage est une cause de mortalité importante. Trop régulièrement, des lynx sont ainsi tués par ignorance ou vengeance, principalement dans le Jura et les Vosges. »

Pour en savoir plus sur l’histoire des lynx en France et sur leur situation actuelle, rendez-vous par exemple sur le site de Ferus.

 
 

Cet animal doit être défendu avant qu’il ne soit trop tard. Ce film peut y contribuer. Soutenons-le. Diffusons-le.

« Le silence des bêtes est la double expression de leur dignité et de notre déshonneur. Nous autres, humains, faisons tant de vacarme. » – Sylvain Tesson

……….

Tigres et drone.

Un drone filme des tigres à l’état sauvage, ainsi nous peuvons admirer la splendeur de ces merveilleux animaux.

Les tigres ont une drôle de réaction face à ce drôle d’ « oiseau » qui les dérange et qui les invite à le suivre.

Ils se demandent si c’est une proie, c’est tellement  quelque chose de nouveau pour eux !

Image de prévisualisation YouTube

Ormie.

Ormie est un  cochon très gourmand qui veut des cookies.   mais ils sont hors de portée …

Voir les tentatives désespérées de Ormie pour obtenir  ces gateaux qui sont son obsession !.

 Pas récent mais il m’a fait rire !

Image de prévisualisation YouTube

Fadjen

 

 Image de prévisualisation YouTube

Une autre image du taureau de “corrida” !

VENU AU MONDE POUR MOURIR.

Je n’ai pas de nom, juste un numéro,

Je suis né dans une cage, entourée de béton,

Maintenant, je vis derrière les barreaux,

Sous la blafarde clarté d’une lumière au néon,

Je n’arrive plus à me lever, j’ai si mal dans mes os,

Les blancs vêtus passent sans même me regarder,

Quelque chose coule abondement de mon museau,

Ça brûle ! j’ai peur ! je ne peux plus respirer !

Mon corps est secoué par des spasmes incontrôlés,

J’entends le bruit strident d’un chariot métallique,

Ma gorge est paralysée, je ne peux plus avaler,

Ils s’acharnent encore sur ma carcasse rachitique,

La noirceur m’envahit, mes amis n’aboient plus,

Je dérive dans les méandres d’un brouillard glacial,

Dans cette souffrance, une caresse serait la bienvenue,

Mais dans cette forteresse, la solitude est banale,

Mon cœur se noie dans une rivière de tristesse,

Une odeur nauséabonde flotte autour de moi,

Je ne suis plus qu’un amas de puanteur en détresse,

Prenez moi dans vos bras, j’ai tellement froid !

Ils continuent à piquer mes pattes déjà mutilées,

Pourquoi n’entendent-ils pas mes pleurs,

Je n’arrive même plus à manger ma pâtée,

Je vais mourir sans avoir eu un instant de bonheur.

La lumière s’est éteinte, je n’aurai plus jamais peur.

Comme des milliers d’autres chiens, le n° matricule 11 925 L est mort sans jamais avoir vu le jour. Le quotidien de sa misérable vie se résume à la souffrance, entouré d’individus dépourvus de toute empathie.

LES VRAIS COUPABLES NE SONT MALHEUREUSEMENT PAS DERRIÈRE LES BARREAUX !

Pat. DF

Brisez l’omerta, Boycottez l’expérimentation animale

Les animaux ne sont pas des éprouvettes sur quatre pattes.

Pensez-vous que les animaux ressentent la souffrance, la tristesse, la peur, la solitude ?

La réponse est OUI, les animaux sont des êtres sentients.

Les histoires poignantes relatant des chiens ou des chats se laissant mourir d’ennuis et de chagrin sur la tombe de leur maître ne sont pas une fiction, c’est la réalité.

Cependant, certains chercheurs utilisent  ces pauvres bêtes pour des expériences scientifiques, alors qu’il est démontré qu’aucun animal n’est un modèle biologique pour l’homme. Chaque euro versé à la recherche animale représente un euro de moins pour développer ou pour perfectionner les méthodes pour remplacer les tests sur animaux.

Est-il encore acceptable de se donner bonne conscience en collectant des fonds qui vont subventionner la souffrance animale au nom de la recherche médicale ?

Ne vous laissez pas impressionner par un business savamment orchestré  par une hypermédiatisation.

Vidéo tournée par l’association PETA dans un département de l’école vétérinaire de Maison Alfort.

– Voir la vidéo
– English version

Récemment, une association a tenté de museler une pétition révélant des vérités apparemment dérangeantes.  Nous ne sommes pas dupes, les prises de consciences concernant ces abominations sont en nettes augmentations.

   Nous ne sommes pas tous des scientifiques, mais une chose est certaine, c’est que nous sommes capables de reconnaître un animal qui souffre, et nous, amis des animaux, nous disons  ASSEZ   STOP

L’expérimentation animale est également remise sur la sellette par une part grandissante des chercheurs eux-mêmes. C’est la raison pour laquelle le comité scientifique de l’association Antidote Europe exige la création d’une Commission d’enquête parlementaire pour débattre de ce sujet de façon approfondie.

N’oubliez pas de signer la pétition ci-dessous, elle est très importante.

 

Signez la pétition

ET  boycotter le téléthon qui,…. bof j’ai déjà dis et redis !

derrière la générosité il y a l’horreur  cachée….

 Les cris, les pleurs des animaux épouvantés, enfermés et torturés jusqu’à la mort. 

Alors qu’il est reconnu  scientifiquement qu’on ne peut pas extrapoler d’une espèce à un autre…..

 

 

 

 

 

Rencontre avec des orques au Cap-Ferret (33)

Il est des rencontres qui marquent une vie… surtout lorsqu’on tombe nez à nez avec des animaux majestueux, là où on ne les attend pas. C’est une expérience riche en émotions qu’ont eu la chance de vivre ces plongeurs girondins, en nageant au beau milieu d’un groupe d’orques.

Le 10 octobre dernier, Octave Angelico, son frère José et leur ami Florian Hélary étaient réunis pour une session de plongée au large du Cap Ferret. Ils avaient décidé d’explorer L’Emile-Marie, l’épave d’un chalutier de 25 mètres de long qui avait été coulé à 10 kilomètres de la côte par une mine en 1943 et qui gît aujourd’hui à 60 mètres de profondeur.

                                                                                                        Source : Octave Angelico

Après avoir exploré l’épave durant un quart d’heure, les trois compères remontent progressivement à la surface, sans savoir qu’ils sont sur le point de vivre une rencontre exceptionnelle. Octave explique à La Dépêche du Bassin :

« C’était marée basse, il était 15h. Une mer d’huile, une très bonne visibilité et une eau particulièrement chaude. C’est là, en fin de plongée, que nous nous sommes retrouvés nez à nez avec plusieurs orques. C’était incroyable. »

Équipés de leur caméra GoPro, ils filment alors cet instant magique. Selon eux, le groupe de cétacés comptait entre cinq et sept individus, le plus grand mesurant environ 6m50. Il ajoute :

« J’en ai encore la chair de poule, c’était énormément d’émotions… Un peu comme un archéologue qui découvre un trésor. Les orques ont tourné autour du bateau, sont passées dessous et venaient vers nous dès que l’on arrêtait le moteur. »

On ne peut qu’imaginer l’intensité de cette rencontre. Regardez plutôt :

 Image de prévisualisation YouTube

Une vidéo qui rappelle à quel point la place des orques ne se trouve que dans l’océan.

C’est leur fête…….


Comment Saint François devint-il le patron des animaux ?

        Ce fils de commerçant aisé quitta les plaisirs du monde à 24 ans et se mit à vivre dans la pauvreté, entouré de disciples. C’est ainsi que naquit l’ordre des Franciscains qu’il dirigea jusqu’à sa mort en 1226 : il avait alors 44 ans.

Cet homme n’était que bonté, voyait en toute créature et en toute chose une manifestation divine.
Il respectait la nature et les animaux autant que les hommes.
La légende veut qu’il savait parler aux animaux et que ces derniers lui faisaient confiance, se rapprochant de lui, même quand ils appartenaient à des espèces sauvages. .

          Saint François d’Assise est considéré comme le Saint Patron des animaux et le premier Défenseur acharné de la cause animale. Celle-ci faisant, selon lui, partie intégrante de la création divine et étant digne de toutes les protections et du respect qui lui sont dus, cela au même titre qu’à ses frères humains…

 

         St François d’Assise, fondateur de l’ordre des Franciscains, est également considéré comme le patron protecteur des animaux. En 1931, le Congrès international de protection animale à Florence a déclaré le 4 octobre – fête et date du décès de saint François d’Assise – journée mondiale des animaux. Dès lors, le 4 octobre nous rappelle notre responsabilité à l’égard des animaux. Les relations entre l’homme et l’animal devraient être basées sur le respect des besoins des chiens, chats et autres animaux familiers.

                  Ils sont nos fidèles compagnons ,nos consolateurs faisant preuve d’une grande sensibilité mais aussi souvent des joyeux lurons pleins de vie.
Les chiens, chats et autres animaux familiers enrichissent notre vie.

                 Ils sont une source de joie de vivre et contribuent à notre qualité de vie: les résultats de recherches internationales démontrent que les animaux domestiques ont un effet positif sur la santé mentale et physique des humains.

 

 

le 4 octobre : C’est à cette date que St François d’Assise fut canonisé.

Considéré comme le saint patron des animaux, il pouvait, selon la légende, comprendre tous les êtres vivants et même parler avec eux., en particulier avec les oiseaux.

La Journée mondiale des animaux, instaurée en 1931 à Florence ,
doit nous rappeler chaque année les valeurs fondamentales comme le respect et la sollicitude envers TOUS les animaux.
             Aujourd’hui menée par l’Organisation des Nations Unies, cette Journée mondiale des animaux s’intéresse à tous les aspects du règne animal confronté au monde actuel.
    Il s’agit avant tout et surtout d’alerter le monde entier sur les injustices et les souffrances dont sont encore plus que trop souvent victimes les animaux sauvages et domestiques.

Cette Journée mondiale des animaux a pour but de sensibiliser le public à la condition animale et d’améliorer les relations entre les animaux et l’être humain, les conditions de vie de certaines espèces aujourd’hui considérées en danger, voire menacées d’extinction.”

La part du colibri de Pierre Rabhi

Un jour, dit une vieille légende amérindienne, il y eut un immense incendie de forêt.

Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre.

Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu.

Après un moment, le Toucan, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit :

« Colibri ! Tu n’es pas fou ?!
Tu crois que c’est avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ?! »

Et le colibri lui répondit :

« Non, mais je fais ma part»

 

Et si chacun voulait faire un effort ce pourrait être tous les jours leur fête, au lieu de cela c’est trop souvent l’horreur pour eux…….

.Qui aime les animaux aime les humains….

À lire ICI :

http://www.ladepeche.fr/article/2017/10/03/2657408-les-animaux-pas-a-la-fete.html 😉