Upload image

 Je suis du Sud-Gironde.

. Vous trouverez ici mes créas, mes textes sur image, des textes à méditer, des actualités, des pétitions en particulier pour aider nos frères animaux.

À vous de feuilleter parmi les catégories. Vous trouverez de quoi rêver...ou râler!

N'hésitez pas à me laisser un petit mot, ils me font toujours un immense plaisir!!!!

Vous pouvez aussi me retrouver ici : http://roradat.canalblog.com/

S.V.P Blog sans tag ! Merci.

Abonnez-vous…

Le temps qui passe

Catégories

février 2018
L M M J V S D
« Jan    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728  

Météo

Merci pour votre visite

Hebergeur d'image

Hebergeur d'image

Hebergeur d'image

Animaux chats, chiens..

Le chat noir.

Ancien article !

Certains l’adorent, d’autres en ont peur : une chose est sûre, il ne laisse personne indifférent ! 

 Hebergeur d'image

     

Adoré par les anciens puis objet de haine au Moyen Âge, le chat, qui n’a laissé indifférent aucune grande civilisation, occupe une place tout à fait singulière dans les superstitions.

Les présages funestes qui lui sont attachés, notamment en France et en Belgique, ont la vie dure : aujourd’hui encore, cet animal suscite parfois une répulsion irraisonnée, sans parler de la crainte du matou noir, diabolique par excellence, et symbole des ténèbres et de la mort. »>

 

Hebergeur d'image

 Upload images

       Pourtant il n’en a pas toujours été ainsi : le chat, emblème de fécondité, fut particulièrement vénéré par les anciens Égyptiens  comme en témoigne un hymne inscrit sur une colonne du IVe siècle avant notre ère et adressé à Râ d’Héliopolis : Hebergeur d'image

« Ô chat sacré ! Ta tête est la tête du dieu soleil.

Ton nez est le nez de Thoth, du seigneur trois fois grand d’Hermopolis.

Tes oreilles sont celles d’Osiris qui entend la voix de tous ceux qui l’invoquent.

Ta bouche est la bouche du dieu Atmou, le seigneur de la Vie, qui t’a préservé de toute souillure.

Ton cœur est le cœur de Phtah »

Hebergeur d'image .                 Des chats, considérés comme de véritables dieux vivants, vivaient dans la cour du temple de la déesse bienfaitrice et protectrice Bastet, femme à tête de chat, honorée à Bubastis. Les enfants de cette ville portaient autour du cou un médaillon représentant une tête de chat, qui les mettaient à l’abri de tous les maux. Dans toute l’Egypte, quand le chat de maison mourait, la famille prenait le deuil (en se rasant la tête ou les sourcils) et, qu’elle fût riche ou non, l’embaumait.Le culte du chat en Egypte ne s’éteignit qu’au IVe siècle de notre ère. Ces félins appelés « mangeurs de chagrin », passaient pour absorber les mauvaises influences et pour posséder le don de dédoublement

. On leur attribuait neuf vies. 

Ces  mêmes Égyptiens, qui  pourtant idolâtrent  le chat, le noir était assimilé à un Éthiopien noir représentant le Diable. Au cours des XII ° et XIII ° siècles, le chat noir subit les attaques d’une phobie contre les démons et les sorcières. Le seul fait de posséder un chat noir pouvait vous faire accuser de sorcellerie.  Les croyances maléfiques se sont focalisées sur les chats noirs.  Upload images       Au moyen âge, le chat noir est craint, mais  n’est pas  toujours néfaste.  Les marins qui avaient l’habitude d’embarquer des chats sur leurs bateaux, pour lutter contre les rats et les souris, en avaient un grand respect. Si, un homme en colère se permettait de jeter un chat noir pardessus bord, ils pensaient avec beaucoup d’angoisse que cela allait déclencher la colère des éléments. Ils étaient aussi persuadés que, placé sur le pont, en cas de calme plat, il pouvait aider à lever les vents. >

    Les musulmans pour qui le chat était un animal respectable qui gardait la maison, qu’il soit noir ou d’autres couleurs ; le prophète Mahomet était ami des chats et on rapporte qu’un chat s’étant endormi sur son manteau, il a préféré le couper plutôt que de déranger le chat. ( Au Maghreb  😥  c’est le chien noir qui porte malheur ; d’ailleurs, le chien reste à l’extérieur des maisons alors que le chat même noir y est un hôte privilégié.) 

        Upload images     Au Brésil,

la déesse Nanà est la protectrice des chats A Salvador de Bali en particulier, les chats noirs qui sont peu courant sont très appréciés en vertu de leur pouvoir de protection.  

Au Pérou,

le chat passait pour un messager céleste. 

En Afrique,

les Bantous tiennent le chat pour sacré et il est le seul de tous les animaux domestiques à ne pas être soupçonné de sorcellerie. Mahomet affectionnait le chat : il lui assura même une place au paradis. Selon la légende, un jour que son animal favori était assoupi sur une manche de sa veste, le prophète, plutôt que d’interrompre son somme, préféra couper son vêtement pour s’en aller en prière. A son retour, le chat le remercia de sa sollicitude en faisant le gros dos. Mahomet le caressa trois fois de suite, lui communiquant ainsi la vertu de toujours retomber sur ses pattes. 

 

« le chat noir est le meilleur des chats » et il prend plus de souris que les autres matous

. En Wallonie,

la naissance d’un chaton noir est très bénéfique mais le donner peut attirer des ennuis.

Au Pays Bas

, si on demande un chaton à son voisin et que celui ci en donne un de couleur noire « c’est le bonheur qui entre dans votre maison ».

En Grande Bretagne,

notamment dans le nord du pays, le chat noir porte chance et à sa vue il faut faire un vœu. la présence d’un chat noir dans un foyer où il y a des jeunes filles leur assure de nombreux amoureux. Le chat noir qui pénètre dans une maison (ou monte sur un bateau), y apporte la prospérité et même des rentrées d’argent à condition que l’on ne le chasse pas. Avoir sur soi des poils de chat noir attire la chance au jeu ;(je n’en ais pas la preuve !) pour gagner aux cartes, on caresse sept fois la queue d’un chat noir (on peut également passer sur l’échine de ce dernier un billet de loterie).

  Dans le Yorkshire,

les femmes de marins gardaient auprès d’elle un chat noir, il portait chance à leur mari parti en mer.

En  Amérique ,

le chat noir à figure blanche, considèrent aussi que la famille qui possède un chat noir est heureuse (et protégée des incendies) et qu’il porte bonheur à la maison dans laquelle il entre. Pour attirer la chance, on porte des épinglettes ou des broches en forme de chat noir. Une touffe de poils d’un chat noir mâle cousue dans un sac et portée autour du cou protège des sorcières et des indésirables. On utilise aussi le chat noir pour reconquérir un fiancé: il suffit de mettre le chat sous un panier, de s’asseoir dessus et de dire trois fois

«Mon chéri, viens vers moi ».  

Dans le Béarn,

il protège des sorciers

         Selon des bergers de la Creuse, lorsque Dieu chassa Adam et Ève du paradis terrestre, leur troisième fils Jacob en fut tout particulièrement attristé. Mais un chat lui proposa de l’y ramener. Après de nombreuses épreuves et un long périple de plusieurs jours, le chat parvint avec Jacob aux portes du paradis, où ils furent autorisés à passer une heure.

  La légende dit qu’il y aura toujours et,

ce jusqu’à la fin du monde,

un enfant et un chat qui connaissent le chemin du paradis. 

 

Le chat noiir.

 Hebergeur d'image

La présence d’un chat, qu’il soit noir ou non,

purifie la maison et repousse les mauvaises influences.

Il attire à lui les maladies et les fluides négatifs de son maître.

Le chat éloigne les lutins et les esprits qui provoquent

les cauchemars et repère les endroits maléfiques. 

 

 Upload images

 

               

Je Suis un chien, ….

….Pas un objet.

     Je suis un chien, Je suis vivant, un animal qui respire.

    Je sens la douleur, le bonheur, l’amour, la peur et le plaisir.

           Je ne suis pas un objet.

     Si je suis frappé – J’aurai un bleu,  je vais saigner,  je vais être brisé. Je sentirai la douleur.

       Je ne suis pas un objet.

     Je suis un chien. J’adore jouer, me promener, mais j’aime plus que tout le temps que je passe avec ma meute – ma famille – mes siens. J’aime plus que tout être à côté de mon humain. Je veux dormir là où vous dormez et marcher là où vous marchez. Je suis un chien et je sens l’amour… Je demande l’amitié.

      J’apprécie le toucher d’une main gentille et la douceur d’un bon lit. Je veux être dans la maison avec ma famille, non pas coincé au bout d’une chaîne ou seul dans une cage ou dans une cours clôturée pour des heures. Je suis né pour être un compagnon, pas pour vivre une vie de solitude.

      Je peux avoir très froid ou très chaud. Je sens la faim et la soif. Je suis une créature vivante, pas un objet.

     Quand vous partez, je veux partir avec vous. Si je reste derrière, je vais attendre impatiemment votre retour. Il me tarde d’entendre le son de votre voix. Je vais tout faire pour vous faire plaisir. Je vis pour être votre compagnon précieux.

     Je suis un chien. Mes actions ne sont pas dictées par l’argent, la cupidité ou la haine. Je ne connais pas les préjudices. Je vis dans le moment présent et je suis guidé par l’amour et la loyauté.

      Ne me prenez pas pour un objet sans cervelle.

     Je peux sentir et je peux penser. Je peux sentir plus que le mal physique, je peux sentir la peur et la joie. Je peux sentir l’amour et la confusion. J’ai des émotions. Je peux comprendre peut-être plus que vous ne comprenez. Je suis capable de comprendre les mots que vous m’adressez, mais vous n’êtes pas toujours capable de me comprendre.

        Je suis un chien. Je ne suis pas capable de prendre soin de moi-même sans votre aide. Si vous choisissez de m’attacher et de refuser de me nourrir, je vais souffrir de faim. Si vous m’abandonnez dans une rue déserte, je vais avoir peur et me sentir seul. Je vais vous chercher partout et je vais me demander pourquoi j’ai été laissé derrière. Je ne suis pas une pièce de propriété à abandonner et oublier.

     Si vous me laissez dans un refuge, je vais avoir peur et serai confus. Je vais attendre votre retour avec chaque pas qui s’approchera de ma cage.

     Je suis un chien – une créature vivante qui respire. Si vous choisissez de me prendre à la maison, s’il vous plait donnez moi les choses dont j’ai besoin pour rester en bonne santé et heureux.

     Donnez-moi de la bonne nourriture, de l’eau claire, un bon foyer chaud et votre amour. Ne m’abandonnez pas. Ne me frappez pas. Ne me laissez pas tomber quand votre vie devient difficile. Engagez-vous à moi pour le restant de mes jours, ou ne me prenez pas à la maison en premier lieu.

     Si vous me désertez, je ne saurai pas prendre soin de moi-même. Je suis à la merci de la bonté des gens – si je tombe entre de mauvaises mains, ma vie sera ruinée.

      Je sentirai la douleur, la peur et la solitude. Si je finis dans un refuge pour animaux, je n’aurais que mes yeux pour supplier quelqu’un de me sauver, et ma queue pour vous montrer que je suis un ami. Si ce n’est pas assez, je vais mourir.

     Je suis un chien. Je veux donner et avoir de l’amour. Je veux vivre.

      Je ne suis pas un objet.

     Je ne suis pas une pièce de propriété. S’il vous plait ne me rejetez pas. S’il vous plait traitez-moi avec gentillesse, amour et respect. Je vous promets que je vous payerais en retour avec un amour inconditionnel aussi longtemps que je vivrai.

 

Penny Elms,

                      une célèbre volontaire et donatrice américaine qui est très amoureuse des chiens, elle a donc décidé de leur consacrer le restant de ses jours au sein d’une Association à but non-lucratif pour chiens à Washington DC aux Etats-Unis.

 

.

Le roi et le chat.

 

 

Il était une fois un roi qui aimait les animaux.
Il en avait adopté déjà beaucoup dans son palais
et de toutes les espèces.Cependant il n’avait pas encore
de chat. C’est qu’en ce cas bien particulier, il ne désirait pas
n’importe quel chat: étant roi il désirait adopter un
chat extraordinaire!
Tous les chats qu’on lui amenait étaient certes des
chats de race mais aucun ne lui paraissait si extraordinaire
qu’il méritât sa faveur.
Un jour pourtant un vieux sage se présenta aux portes
du palais, prétendant par le chat qu’il apportait,
combler tous les désirs du roi.
Ce n’était pourtant qu’un simple « chat de gouttière »
mais le sage chuchota à l’oreille du roi:
« Sire méfiez-vous des apparences: ce chat est enveloppé
de mystère. Si vous lui donnez un nom extraordinaire,
il se révélera en effet extraordinaire.
Voilà le roi bien embarrassé :
« j’ai bien envie de te croire, dit-il au vieux sage,
mais quel nom extraordinaire lui donner? »

« Si je puis conseiller votre Majesté, je lui donnerais le
nom de « CIEL »
Qu’y a-t-il de plus extraordinaire que le ciel?
Voilà une bonne idée, dit le roi.J’appellerai mon chat « ciel »
Et dès cet instant le chat devint aux yeux du roi

extraordinaire : c’était » le chat ciel »
Quelque temps plus tard un courtisan lui dit:
« Quel drôle de nom a votre chat Majesté! »

-C’est que dit le roi,le sage qui m’apporta ce chat
m’a bien recommandé de lui donner un nom extraordinaire
et nous sommes tombés d’accord pour dire qu’il n’y a rien de
plus extraordinaire que le ciel!
Là votre Majesté fait peut-être erreur, dit le courtisan.

Il y a quelque chose de plus extraordinaire que le ciel
ce sont les nuages. Car lorsque les nuages passent ils cachent
le ciel!
Tu as raison, dit le roi. je n’y avais jamais pensé.
Eh bien j’appellerai mon chat: « NUAGE »

Quelque temps plus tard vint un autre courtisan
Vous avez appelé votre chat « nuage » Majesté
et je sais pourquoi mais il y a plus fort que les nuages:
il ya le vent. Lorsque souffle le vent les nuages sont chassés!

-C’est vrai dit le roi. Eh bien, j’appellerai mon chat
VENT.
Les courtisans se succédaient…

Un autre vint encore, qui dit:
« majesté il y a plus fort que le vent: il y a le mur!
Lorsque le vent rencontre un mur, toute sa puissance
est arrêtée
Et bien j’appellerai mon chat « MUR »

Un autre encore: il y a plus fort que le mur:c’est l’éléphant!
A lui seul il peut briser le mur!

Soit j’appellerai mon chat: « ÉLÉPHANT »

Quelle drôle d’idée, Majesté, dit encore quelqu’un.
Certes un éléphant c’est une masse énorme et puissante.
Pourtant vous savez tout comme moi que cette masse est
vulnérable: qu’une toute petite souris grimpe dans sa trompe
et l’éléphant devient fou!
La petite souris, minuscule est donc plus forte que l’éléphant!

Quel paradoxe dit le roi! Et pourtant tu as raison : la souris est plus
extraordinaire que l’éléphant. J’appellerai mon chat
« SOURIS »
-Appeler votre chat »souris » Majesté mais vous savez bien que

les chats croquent les souris!
Mais évidemment dit le roi!
Que n’y ai-je pas pensé plus tôt!
J’appellerai mon chat « CHAT »

mais est-ce que cela le rend extraordinaire?
Je n’y comprends plus rien. Faites revenir le sage qui m’a
apporté ce chat!…

Majesté, dit le sage, dés qu’il fut remis en présence du roi,
je savais qu’un jour vous me rappelleriez, après avoir
épuisé tous les noms extraordinaires à donner à votre chat!
Voici que vous en êtes arrivé tout simplement à appeler
votre chat: « CHAT »
et vous avez dû convenir vous-même que c’est un
nom extraordinaire. Ce qui rend votre chat extraordinaire c’est que
tout simplement qu’il soit un chat !
Nul autre que lui n’a ce nom: il est original,exceptionnel :


VOTRE CHAT EST…. UN CHAT
…………………………..

CHAQUE ÊTRE EST UNIQUE.

Son nom importe peu….

.

 

 Abbé Jean Martin-

Il était une « foi »p120-Editions le Temps présent.

 

Le chat a t’il 9 vies ?

Ancien article que j’ai eu envie de remettre !

Pourquoi dit-on que les chats ont 9 vies ?

Il s’agit d’une très vieille croyance, d’une vieille légende qui  nous vient des anciens Égyptiens, qui ont été parmi les premiers à domestiquer le chat, il y a environ 3000 ans.
Tout le monde sait qu’ils vénéraient les chats, et étaient épatés devant leur grande résistance : ils avaient aussi remarqué que les chats étaient capables de sortir vivants d’une chute d’une hauteur considérable.
Ils en vinrent à croire que le chat disposait de 9 vies car grâce à cette grande résistance, il échappait régulièrement à la mort.
Il est donc dit que le chat a 9 vies parce que le chat trouve toujours un moyen de survivre lorsqu’il est en danger.  

Mais, pourquoi 9 vies ? Une  légende prend sa source dans les anciennes croyances religieuses. On croyait que le 9 était un chiffre mystique. Parce qu’il est composé de trois, trois étant une trinité de trinité (groupe de 3 fois 3 dieux).
On pourrait aussi dire que le chiffre 9 était à la  »mode ». On estimait qu’il portait bonheur ou alors qu’il avait un pouvoir surnaturel.

Le 9 est un chiffre qui fait partie des mythes et traditions de tous les pays du monde.
Le nombre de vies attribué au chat découlerait donc de croyances. Le 9 mythique symbolise aussi bien les neufs cieux que le chiffre sacré de la déesse lune. Les Égyptiens nommaient le chiffre 9 « la montagne du soleil archétype trinitaire : Osiris-Isis-Horus représentant : l’essence, la substance et la vie.

       

Les musulmans  ont aussi une histoire :  si le chat retombe sur ses pattes, il le doit au prophète Mahomet!   le grand prophète, ne voulant pas déranger le sommeil de sa petite chatte Muezza, déchira la manche de sa tunique. Muezza lui fit plein de câlins pour le remercier et ému, Mahomet lui accorda, ainsi qu’à ses descendants, le don de toujours retomber sur ses pattes!   

 

 

 

Et il y a aussi celle-ci  hindouiste :

D’après un extrait de la sagesse des chats, Julia Deuley

Un vieux matou, mathématicien émérite mais fort distrait et incroyablement paresseux, somnolait à l’entrée d’un temple. De temps à autre, il entrouvrait un œil pour compter les mouches du voisinage et replongeait presque aussitôt dans sa douce léthargie.
Shiva vient à passer par là. Émerveillée par la grâce naturelle, toute féline, que l’animal avait conservée, malgré un embonpoint considérable dû à son oisiveté, le Seigneur des Mondes lui demanda :
-Qui es tu et que sais tu faire ?
L’autre, sans même entrebâiller ses paupières, marmonna :
– Je suis un vieux chat très savant, et je sais parfaitement compter.
Magnifique ! et jusqu’où peux-tu compter ?
– Mais voyons, je peux compter jusqu’à l’infini !
Dans ce cas, fais-moi plaisir. Compte pour moi, l’ami, compte
Le chat s’étira, bailla profondément, puis, avec une petite moue de dédain amusée, se mit à réciter :
– Un… deux… trois… quatre…

Chaque chiffre était prononcé d’une voix plus murmurante et vague. A sept, le chat était à moitié endormi. A neuf, il ronflait carrément, abîmé dans un sommeil béat.
Puisque tu sais seulement compter jusqu’à neuf, décréta le grand Shiva, souverain des Sphères, je t’accorde neufs vies.

C’est ainsi que les chats disposèrent de neuf existences.
Mais Shiva, qui était aussi un subtil philosophe, médita longuement. Le matou lui avait assuré qu’il pouvait compter jusqu’à l’infini. Certes, il s’était arrêté au chiffre neuf, puis s’était endormi.

Or, le sommeil, sans nom, sans forme, sans pensée, n’est-il pas une fidèle préfiguration de l’infini ?
Alors Shiva compléta son décret : au bout de ses neuf vies le chat accéderait directement à la félicité suprême.

 

* A propos des chutes des chats :

Un chat tombant d’une hauteur inférieure à 1m50 peut se faire très mal ou même se tuer, car il n’a que peu de temps pour se retourner.

 

Par contre, un chat tombant d’une hauteur comprise entre 2 et 10 m a toutes les chances de s’en sortir indemne ou seulement blessé légèrement.

De plus haut, tout dépend comment il se réceptionne et la surface sur laquelle il « atterrit ».

  

Il peut très bien s’en sortir sans une égratignure, comme il peut se blesser gravement ou même se tuer !

Les chutes de balcon ou de terrasse sont les accidents les plus fréquents dont sont victimes les chats.

Il faut se souvenir qu’un chat ne sait pas ce qu’est le vertige.

 

 

 

C’est leur fête…….


Comment Saint François devint-il le patron des animaux ?

        Ce fils de commerçant aisé quitta les plaisirs du monde à 24 ans et se mit à vivre dans la pauvreté, entouré de disciples. C’est ainsi que naquit l’ordre des Franciscains qu’il dirigea jusqu’à sa mort en 1226 : il avait alors 44 ans.

Cet homme n’était que bonté, voyait en toute créature et en toute chose une manifestation divine.
Il respectait la nature et les animaux autant que les hommes.
La légende veut qu’il savait parler aux animaux et que ces derniers lui faisaient confiance, se rapprochant de lui, même quand ils appartenaient à des espèces sauvages. .

          Saint François d’Assise est considéré comme le Saint Patron des animaux et le premier Défenseur acharné de la cause animale. Celle-ci faisant, selon lui, partie intégrante de la création divine et étant digne de toutes les protections et du respect qui lui sont dus, cela au même titre qu’à ses frères humains…

 

         St François d’Assise, fondateur de l’ordre des Franciscains, est également considéré comme le patron protecteur des animaux. En 1931, le Congrès international de protection animale à Florence a déclaré le 4 octobre – fête et date du décès de saint François d’Assise – journée mondiale des animaux. Dès lors, le 4 octobre nous rappelle notre responsabilité à l’égard des animaux. Les relations entre l’homme et l’animal devraient être basées sur le respect des besoins des chiens, chats et autres animaux familiers.

                  Ils sont nos fidèles compagnons ,nos consolateurs faisant preuve d’une grande sensibilité mais aussi souvent des joyeux lurons pleins de vie.
Les chiens, chats et autres animaux familiers enrichissent notre vie.

                 Ils sont une source de joie de vivre et contribuent à notre qualité de vie: les résultats de recherches internationales démontrent que les animaux domestiques ont un effet positif sur la santé mentale et physique des humains.

 

 

le 4 octobre : C’est à cette date que St François d’Assise fut canonisé.

Considéré comme le saint patron des animaux, il pouvait, selon la légende, comprendre tous les êtres vivants et même parler avec eux., en particulier avec les oiseaux.

La Journée mondiale des animaux, instaurée en 1931 à Florence ,
doit nous rappeler chaque année les valeurs fondamentales comme le respect et la sollicitude envers TOUS les animaux.
             Aujourd’hui menée par l’Organisation des Nations Unies, cette Journée mondiale des animaux s’intéresse à tous les aspects du règne animal confronté au monde actuel.
    Il s’agit avant tout et surtout d’alerter le monde entier sur les injustices et les souffrances dont sont encore plus que trop souvent victimes les animaux sauvages et domestiques.

Cette Journée mondiale des animaux a pour but de sensibiliser le public à la condition animale et d’améliorer les relations entre les animaux et l’être humain, les conditions de vie de certaines espèces aujourd’hui considérées en danger, voire menacées d’extinction. »

La part du colibri de Pierre Rabhi

Un jour, dit une vieille légende amérindienne, il y eut un immense incendie de forêt.

Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre.

Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu.

Après un moment, le Toucan, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit :

« Colibri ! Tu n’es pas fou ?!
Tu crois que c’est avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ?! »

Et le colibri lui répondit :

« Non, mais je fais ma part»

 

Et si chacun voulait faire un effort ce pourrait être tous les jours leur fête, au lieu de cela c’est trop souvent l’horreur pour eux…….

.Qui aime les animaux aime les humains….

À lire ICI :

http://www.ladepeche.fr/article/2017/10/03/2657408-les-animaux-pas-a-la-fete.html 😉

 

 

 

Situation bien connue….

  des personnes appartenant à un félin !!!!!! 😀

Reçu et partagé !

 

Souvenir……….

  Déjà 3 mois que tu es partie  pour un autre monde……..tu es et seras toujours dans mon cœur………Comme tout ceux et celles parties avant toi….