Upload image

 Je suis du Sud-Gironde.

. Vous trouverez ici mes créas, mes textes sur image, des textes à méditer, des actualités, des pétitions en particulier pour aider nos frères animaux.

À vous de feuilleter parmi les catégories. Vous trouverez de quoi rêver...ou râler!

N'hésitez pas à me laisser un petit mot, ils me font toujours un immense plaisir!!!!

Vous pouvez aussi me retrouver ici : http://roradat.canalblog.com/

S.V.P Blog sans tag ! Merci.

Abonnez-vous…

Le temps qui passe

Catégories

Les SouHkamis ♥

juin 2018
L M M J V S D
« Mai   Juil »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

Météo

Merci pour votre visite

Hebergeur d'image

Hebergeur d'image

Hebergeur d'image

Archives quotidiennes : 19 juin 2018

Grrrrr !

         Demain Mr ordi va refaire un tour chez le réparateur car je nage (sans bouée) dans les problèmes et qu’il faut qu’il m’explique !  En plus à longueur de temps une grande page s’ouvre pour me demander la clé, pfffff 🙁

       Je commence à me demander quand et si je vais en voir le bout…..

       Suis aussi furax car le disque dur externe ne m’a pas tout pris résultat perte de toutes mes photos, ça c’est le plus grave pour moi , de mes masks, patterns……..

                                     Si vous saviez comme j’en ai marre !

    À je ne sais pas quand, mais et surtout grand, grand  merci de vos passages.

 

 

Levothyrox :

 Madame Buzin, nous exigeons des réponses !

Pétition : #levothyrox : Madame Buzin, nous exigeons des réponses !

Par Association française des malades de la thyroide

Pétition adressée à Madame Agnès Buzyn, Ministre des Solidarités et de la Santé.

COMMUNIQUÉ  :  “CRISE SANITAIRE” du LEVOTHYROX

 

PEUT-ÊTRE, ENFIN, UNE EXPLICATION RATIONNELLE ?

 

Face à la passivité de l’ANSM et aux tenants d’un prétendu “effet Nocebo” l’AFMT a continué, obstinément, à chercher une explication rationnelle à la crise sanitaire du Lévothyrox.

 

– De premières études montraient la présence anormale  de “nano-particules” et de “métaux lourds” témoignant de probables modifications du processus de fabrication de la “Nouvelle formule” .

 

Une nouvelle étude, menée à notre initiative, révèle des problèmes, d’une gravité encore plus considérable, qui, si ils sont confirmés, pourraient constituer un élément, déterminant, d’explication de cette crise.

En comparant “par chromatographie” la teneur en Lévothyroxine d’une boite d’AF et de 2 boites de “NF issues de lots différents il apparaît :

– Que les résultats, notamment la teneur en Lévothyroxine, sont normaux s’agissant de “l’AF”

Mais  qu’à l’inverse s’agissant des 2 lots de “NF”.

– La teneur en Lévothyroxine, seul composant hormonalement utile du médicament, est gravement inférieure aux spécifications  en vigueur

– Mais que l’on constate, par contre, la  présence, très anormale, de “Dextrothyroxine”,[La dextrothyroxine (nom commercial Choloxin ) a fait l’objet de recherches en tant que médicament hypocholestérolémiant[1][2], mais a été retiré en raison d’effets secondaires cardiaques. Il augmente également la lipase hépatique qui à son tour améliore l’utilisation des triglycérides, en améliorant les particules de cholestérol de l’ apolipoprotéine E. ]

A ce stade notre Association ne prétend pas sur une seule étude, disposer d’une “preuve” indiscutable mais d’un fait nouveau important car si ces résultats  étaient confirmés, comme on peut le penser, ils pourraient constituer une explication rationnelle à cette crise, d’origine toujours inconnue.

L’ensemble des éléments ont été communiqués à la justice dans le cadre de l’enquête pénale en cours. Mais la “sécurité sanitaire” ne permet pas d’attendre l’issue de l’instruction pénale pour agir. C’est pourquoi nous avons décidé de rendre public les résultats de cette étude.

Il revient à l’ANSM dont c’est la mission de faire expertiser, en urgence, par des laboratoires indépendants, un nombre significatif d’échantillons pris parmi les boites de lots de “NF” utilisés par des patients-victimes et à titre de comparaison pris sur des lots “d’AF”.

Il ressort en effet de ces constats que  si ces résultats était confirmés par cette nouvelle
étude :

– Une telle  teneur en Lévothyroxine, gravement inférieure aux normes en vigueur,  expliquerait les effets indésirables graves en relation avec un “sous dosage”.

– La présence de Dextrothyroxine pourrait, elle, expliquer les tableaux très atypiques observés chez de nombreux patients-victimes.

L’AFMT a saisi le gouvernement et l’ANSM avec cette question simple : Est-il possible de ne pas invoquer le “principe de précaution” si la qualité du Lévothyrox pose problème ?

Le Ministère de la santé et l’ANSM doivent sortir de leur inertie, mener en URGENCE  toutes les investigations nécessaires, et prendre leurs responsabilité pour assurer la sécurité sanitaire de nos concitoyens et mettre au jour les responsabilités engagées..

Suite ICI

POUR SIGNER LA PÉTITION