Upload image

 Je suis du Sud-Gironde.

. Vous trouverez ici mes créas, mes textes sur image, des textes à méditer, des actualités, des pétitions en particulier pour aider nos frères animaux.

À vous de feuilleter parmi les catégories. Vous trouverez de quoi rêver...ou râler!

N'hésitez pas à me laisser un petit mot, ils me font toujours un immense plaisir!!!!

Vous pouvez aussi me retrouver ici : http://roradat.canalblog.com/

S.V.P Blog sans tag ! Merci.

Abonnez-vous…

Le temps qui passe

Catégories

Météo

Merci pour votre visite

Hebergeur d'image

Hebergeur d'image

Hebergeur d'image

Archives quotidiennes : 23 décembre 2017

Message de Fadjen

Image de prévisualisation YouTube

Plus de blessure ni de mise à mort de taureaux lors des corridas pour 2018

          Monsieur le Président, Monsieur le Premier Ministre, Monsieur le Ministre de l’Ecologie, Mesdames et Messieurs les députés ,
       Avec cette vidéo nous faisons suite à notre campagne de sensibilisation et à notre pétition contabilisant plus de 80.000 signataires sur le corrida et vous interpellons sur ce sujet.
      Avouez qu’il est étrange, voire même mal saint, qu’en 2018, on puisse encore se réjouir de la mort de 6 taureaux après 15 à 20 minutes de torture chacun lors des corridas en France, et ce en toute légalité.
      Notre demande est simple et très facile à mettre en place. PLUS DE BLESSURE, PLUS DE MISES A MORT DE TAUREAUX POUR 2018 !
      1. Vous ne trouverez JAMAIS un aficionados qui vous dira qu’il va aux corridas pour voir le taureau se faire torturer…. (ils vont voir une danse entre l’homme et l’animal) 
     2. 75% de la population française est contre la corrida.
     3. On ne peut pas dire que le taureaux aime ça non plus (on peut même affirmer le contraire).
      Quel est donc l’intérêt de continuer à massacrer des taureaux en France ?
      Je suis d’accord avec vous, AUCUN … !
        La corrida est considérée comme une tradition faisant partie des racines d’une population du Sud de la France. Elle apporterait aussi une certaine économie ….
         C’EST FAUX, mais peut importe. Continuons à la pratiquer, mais sans massacrer l’animal.
      Elle a déjà été pratiquée de la sorte en France et dans le monde. De plus, ce genre de corrida, sans effusion de sang, permettrait de faire venir un public qui ne va pas voir une boucherie à ciel ouvert.
       Les pro corrida disent eux même que la corrida est en perte de vitesse et ils font tout pour la sauvegarder, alors que la solution est tellement simple. SUPPRESSION DE L’ALINEA 7 de l’article 521-1 du code pénal qui autorise à torturer un bovin dans les arènes française.
       En supprimant cet alinéa, ça va peut être faire grincer des dents aux début … mais comme toute avancée en France.
       Qui reviendrait contre le mariage pour tous?
       Qui reviendrait contre la peine de mort ?
       Qui reviendrait contre l’interdiction de fumer dans les lieux publics ?
      Absolument personne ……. Nos jeunes vont voir en ce moment « Ferdinand » au cinéma. Ayant Fadjen, j’ai été le voir aussi. Dans la file d’attente et à la fin du film je les entendais demander à leur parents « Pourquoi ils tuent les taureaux ? « . Pauvres parents, qui ne savaient pas quoi répondre. Et moi, ayant Fadjen, je me disais, « Mais dans quel monde vit-on ?  »
   Monsieur Macron, vous êtes un Président de la République jeune et moderne.
   Marquez l’histoire par votre courage et abolissez les blessures et mises à mort des taureaux lors des corridas en supprimant l’alinéa 7 pour 2018. 
  Les anti et les pro corrida s’en souviendront et vous remercieront.
                Christophe Thomas Président de l’association Fadjen

Chien perdu

 

                                          II faisait très froid, ce soir-là.

      Dans les maisons, les enfants étaient contents : cette nuit, le Père Noël allait leur apporter des jouets.
C’est dommage, il n’y a pas de Père Noël pour s’occuper des animaux, et cette nuit, comme les autres nuits, Chien Perdu allait avoir très froid.
Il marchait le long de la route, sans savoir où aller. Soudain, il aperçut une maison. Chien Perdu s’approcha et, sans faire de bruit, se glissa dans le garage.
A peine était-il entré que quelqu’un vint fermer la porte, sans voir le chien caché derrière la voiture. Chien Perdu était content car il n’avait plus froid.
Il se coucha pour dormir, mais, au bout d’un moment, de délicieuses odeurs vinrent lui chatouiller les narines.
Il ne put s’empêcher de venir renifler sous la porte qui conduisait à la cuisine : là, tout près de lui, derrière la porte, on parlait, on riait, on mangeait.
Chien Perdu aurait bien voulu faire partie de la fête, mais il savait qu’on ne voudrait pas de lui.
Tristement, il revint se coucher derrière la voiture et essaya d’oublier qu’il avait très faim.
Au bout d’un très long moment, Chien Perdu se rendit compte qu’il n’entendait plus de bruit.
Il vint écouter près de la porte : non, vraiment, il n’y avait plus personne. Alors il se dressa sur ses pattes de derrière, appuya les pattes de devant sur la poignée de la porte, et entra dans la cuisine.
Les habitants de la maison devaient être bien fatigués : ils étaient partis se coucher sans rien ranger. Sur la table, ils avaient laissé des assiettes avec des restes de dinde, des restes de bûche.
Chien Perdu n’hésita pas : il posa les deux pattes sur la table et, à grands coups de langue, il nettoya les assiettes !
Mais, tout à coup, crac ! Il fait tomber une assiette qui se casse en mille morceaux avec un bruit terrible. Pourvu qu’il n’ait réveillé personne !
Il écoute, il écoute… et il entend des pas. Son cœur se met à battre très fort : quelqu’un arrive, quelqu’un va le battre parce qu’il est entré sans permission et va le chasser dans la nuit froide. La lumière s’allume : un petit garçon regarde Chien Perdu et Chien Perdu regarde le petit garçon.
– J’ai entendu du bruit, dit le petit garçon, j’ai cru que c’était le Père Noël, et c’était toi !
Comment es-tu entré ? Tu es venu avec le Père Noël ?
Le petit garçon va dans le salon et Chien Perdu se dépêche de le suivre.

Là, au pied du sapin, il y a plein de cadeaux.
– Je ne sais pas si tu es venu avec le Père Noël ou si tu es venu tout seul, lui dit le petit garçon en le caressant, mais je voudrais bien te garder. J’ai une idée, couche-toi là, au milieu des cadeaux, et sois sage
Le lendemain, le petit garçon se réveilla de bonne heure et vint frapper à la porte de ses parents.
Ils auraient bien voulu dormir encore, mais il les embêta tellement qu’ils se levèrent.
Ils descendirent tous ensemble au salon et virent Chien Perdu couché sous le sapin, au milieu des cadeaux.
D’où sort ce chien ? s’écria le papa.
–                 J’espère qu’il n’a pas de puces ! s’exclama la maman.
– Oh ! Qu’il est beau ! s’écria le petit garçon. C’est un cadeau du Père Noël !
Les parents voulurent chasser Chien Perdu, mais il les regarda d’un air si doux, si gentil qu’ils n’osèrent pas.
Et puis, c’était un cadeau du Père Noël, et il ne faut jamais contrarier le Père Noël.
C’est ainsi qu’une nuit de Noël, Chien Perdu retrouva une famille.

Auteur inconnu

 

 

Rappel sèche cheveux et berceaux

Sèche cheveux Pop Dryer de marque Coiffeo

Risque de choc électrique à cause d’un manque de protection des parties actives.

Le produit ne respecte pas les dispositions du decret n 2015-1083 du 27/08/2015 et les prescriptions de la norme NF EN 60335-2-23

Ne pas utiliser et rapporter au point de vente pour remboursement.

 Références
COISCN, COISCR, COISCB, COISCV, COISCW

*************

Berceaux CODODO (Carrefour)

AVIS DE SECURITE pour les berceaux CODODO
Référence : 62328001 01

Berceaux CODODO

Un potentiel problème de sécurité a été identifié sur notre modèle de berceau cododo réf 62328001 01, commercialisé entre Décembre 2016 et Août 2017.
Dans certaines conditions d’utilisation ou de montage, la partie basse de la barrière amovible peut se déverrouiller et présenter un risque potentiel de chute de l’enfant.
Nous avons pris une mesure corrective sur cet élément amovible, afin de permettre son remplacement gratuit avec envoi à votre domicile.
IMPORTANT :
Tant que ce remplacement n’est pas effectué, vous ne devez pas utiliser ce berceau dans sa position berceau classique (avec les 2 barrières montées), la position Cododo restant utilisable (berceau ouvert sur le lit adulte).

Cet avis ne concerne que les berceaux portant les numéros de série suivants :

  • 2016 49 1 1
  • 2016 49 4 1
  • 2017 10 5 1
  • 2017 11 2 1
  • 2016 49 2 1
  • 2016 49 5 1
  • 2017 11 1 1
  • 2017 11 3 1
  • 2016 49 3 1
  • 2017 10 4 1

Emplacement du n° de série : sous le sommier

DEMARCHE A SUIVRE :
Si votre numéro de série est concerné, merci de nous confirmer vos coordonnées actuelles et téléphone portable sur sav6232@at4.com, ou par tél au 03 84 48 35 74, du lundi au vendredi de 9h à 17h.
Nous vous prions d’accepter nos excuses pour le désagrément occasionné.

Date de fin d’affichage : 20/01/2018