Upload image

 Je suis du Sud-Gironde.

. Vous trouverez ici mes créas, mes textes sur image, des textes à méditer, des actualités, des pétitions en particulier pour aider nos frères animaux.

À vous de feuilleter parmi les catégories. Vous trouverez de quoi rêver...ou râler!

N'hésitez pas à me laisser un petit mot, ils me font toujours un immense plaisir!!!!

Vous pouvez aussi me retrouver ici : http://roradat.canalblog.com/

S.V.P Blog sans tag ! Merci.

Abonnez-vous…

Le temps qui passe

Catégories

Commentaires récents

septembre 2017
L M M J V S D
« Août   Oct »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

Météo

Merci pour votre visite

Hebergeur d'image

Hebergeur d'image

Hebergeur d'image

Archives quotidiennes : 16 septembre 2017

Le genre grammatical !!!!

Pourquoi, dès que c’est UNE galère, c’est tout de suite au

FÉMININ

LA pluie,

LA neige,

LA grêle,

LA tempête,

tout ça, c’est pour vous

les FEMMES !

Nous, c’est LE soleil, LE beau temps, LE printemps, LE paradis !

Vous, vous
n’avez vraiment pas de chance :

LA vaisselle, LA cuisine, LA bouffe, LA poussière, LA saleté,

LA balayeuse.

Nous, c’est

LE café dans LE fauteuil avec

LE journal en regardant

LE football  

et ça pourrait être LE bonheur si vous ne veniez pas semer

LA discorde et

LA  chicane.


Pour retrouver LE calme, je crois que nous devrions laisser

LE genre décider.

Vous pouvez regarder LA télé, mais nous choisissons

LE poste.

Même si LA télécommande vous appartient, nous avons

LE contrôle.


Mais ne voyez aucun sexisme là-dedans, oh non !

D’ailleurs, entre parenthèses je vous signale que

LE mot sexe n’a pas de FÉMININ.

On ne dit pas LA sexe mais bien LE sexe d’une FEMME.

Par définition,

LE plaisir est donc pour les  

HOMMES.

Car si les préliminaires sont rapides, c’est qu’ils ne sont

qu’UN préliminaire

Plus que ça, c’est UNE perte de temps.

Après 

avoir obtenu

UN orgasme, les HOMMES

se retournent pour trouver LE sommeil  

pendant que les FEMMES vivent UNE frustration.

D’ailleurs dès que c’est sérieux, comme par hasard, c’est tout de

suite au

  MASCULIN.

On dit UNE rivière, UNE marre d’eau mais on dit UN fleuve,

UN  océan.

On dit UNE trottinette, mais UN avion à réaction !

Et quand il y a UN  

problème dans UN avion, c’est tout de suite

UNE catastrophe

C’est toujours  

la faute d’UNE erreur de pilotage,

d’UNE panne d’essence,

d’UNE mauvaise visibilité,

bref toujours à cause

d’UNE connerie.


Et alors là, attention
mesdames,

dès que

LA connerie est faite par

UN homme ça ne s’appelle plus  

UNE connerie, ça s’appelle

UN impondérable. 


Enfin, moi, si j’étais vous les FEMMES,

je ferais UNE pétition.

Et il faut faire très vite parce que votre situation s’aggrave

de jour en jour.

Y’a
pas si longtemps, vous aviez

LA logique, LA bonne vieille logique FÉMININE.


Ça ne nous a pas plu, nous les HOMMES

et nous avons inventé  

LE logiciel.
Mais vous avez quand même quelquefois des petits avantages :  

nous avons

LE mariage, LE divorce;

vous avez

LA pension, LA maison.

Vous avez

LA carte de crédit,  

nous avons LE découvert


Mais en général,

LE type qui a inventé

LA langue française ne vous aimait pas beaucoup…

RÉPONSE D’UNE FEMME :


Cher Monsieur,

          Si vous aviez consulté une femme avant de publier votre fameuse leçon, vous auriez sans doute renoncé à le faire, bien que marrante soit-elle!

Mais, quand même, voilà en retour la vraie leçon qui a dû vous échapper :

Pourquoi à chaque fois qu’il y a UNE réussite, UNE victoire ou UNE gloire, il y a toujours UNE FEMME derrière ?

Mais, quand il y a UN drame, UN malheur, UN vol, UN viol et UN harcèlement sexuel, il y a UN HOMME derrière ?

Et voyons le masculin sur quelques plans :


Côté Météo :

LE mauvais temps, LE nuage, LE vent, L’orage, LE tonnerre, dans tout ça, LA visibilité n’a pas de place et boom, voilà UN accident!

Quel drame!


Côté santé :

Quel malheur quand l’humanité a connu : LE cancer, LE sida, LE sras.

Au féminin, ce n’est que LA grippe, LA fatigue, et ça passe!


Côté social:

C’est LE crédit, LE chômage, LE malaise, LE stress, LE crime, LE vol, LE viol, LE suicide, LE terrorisme, et voilà LE massacre !

Ceci a tué LA tranquillité, LA sérénité, LA stabilité, LA paix et LA sécurité !


Côté Amour :

Au masculin : c’est LE cœur en fer, LE coup de foudre, L’abandon et LE chagrin d’amour causé à LA femme !

Au féminin : c’est LA fidélité, LA sincérité, L’honnêteté, LA stabilité, LA vigilance, LA responsabilité et LA veille de LA préservation de LA vie conjugale.


Côté travail :

Au masculin c’est LE retard, LE laisser-aller, LE café, LE prétexte, L’égoïsme et ….!

LA femme, c’est LA ponctualité, LA rentabilité, LA responsabilité et LA conscience professionnelle!

LA preuve, c’est que lors d’UNE réunion, on vous donne LA permission d’exprimer votre avis, mais, en conclusion, nous avons LA décision car on a LA bonne vision, LA précision et LA certitude !

Tout cela vous dérange et, en fin de journée, vous attendez impatiemment LA nuit pour vivre LA relaxation et LA détente.

                  Enfin, cher Monsieur, comme vous l’avez dit dans votre leçon :

                                                            Nous avons LA logique!

       Oui, nous l’avons toujours et avec fierté, et, si vous avez inventé LE logiciel, malheureusement vous avez toujours LE virus en parallèle, car vous n’avez pas bien étudié L’affaire!


Pour clore mon message qui n’est autre qu’une réaction au vôtre, cher Monsieur:


Si vous, les hommes, désirez avoir un peu de privilèges que nous avons nous les femmes, alors, c’est simple, on vous a accordé un terme pour l’utiliser :


Tout simplement ne dites pas : je suis UN homme……….

Mais, dites plutôt : je suis UNE personne…….

 

C’est une belle conclusion, non!!!

 

 

 

Glysophate dans les aliments.

Pâtes, céréales… Vous mangez des particules cancérigènes tous les jours

        Le Roundup fait encore parler de lui, enfin l’un de ses composants : le glyphosate. Cette substance, classée « cancérigène probable » par l’OMS en 2015, a été détectée dans des produits alimentaires vendus en grande surface par une ONG française.

Des microdoses, un macro-problème

L’analyse a porté sur une trentaine d’échantillons : 18 de céréales (petit-déjeuner, pâtes, pains secs…) et 12 de légumineuses sèches, tous achetés en supermarché. C’est lorsque les résultats sont tombés que les craintes de l’ONG ont pris corps. Sur les 30 produits testés, 16 étaient contaminés : 7 céréales sur 8 (soit 87,5 %), 7 légumineuses sur 12 (soit 58,3 %), et 2 pâtes sur 7 (28,5 %). Les membres de l’ONG ont même détecté de l’AMPA – un produit de dégradation propre au glyphosate – dans des boîtes de lentilles et de pois chiches !

En Juillet 2017, contre toutes attentes, la Commission Européenne a proposé le renouvellement de la licence du glyphosate – alors même qu’elle arrivait à expiration ! La nocivité de cette substance n’étant un secret pour personne, parlementaires comme citoyens, l’on comprend mal comment une institution, supposée garantir la sécurité des Européens, ait préféré servir les intérêts d’une multinationale aussi sulfureuse que Monsanto – producteur officiel du Roundup – plutôt que l’intérêt général.

La France a d’ores et déjà annoncé qu’elle voterait contre la proposition de la Commission Européenne. Reste à savoir si les autres pays membres suivront eux aussi la voie de la raison…

  • 18 échantillons à base de céréales : 8 céréales pour le petit déjeuner, 7 pâtes alimentaires, 3 autres (petits pains secs, biscottes)
  • 12 échantillons de légumineuses sèches : 7 lentilles, 2 pois chiches, 2 haricots secs, 1 pois cassé.

Les résultats de l’enquête. 16 échantillons sur 30 contenaient du glyphosate, soit 53,3%.

  • 7 céréales de petit déjeuner sur 8 analysées en contiennent (soit 87.5%).
  • 7 légumineuses sur 12 analysées en contiennent (soit 58.3%)
  • 2 pâtes alimentaires sur 7 en contiennent (soit 28,5%)
  • Aucun des 3 autres produits à base de céréales (petits pains secs, biscottes) n’en contenaient.
  • 3 échantillons contenaient aussi de l’AMPA – produit de dégradation du glyphosate –soit 10% du total.

« Comme le montre notre enquête, la présence de résidus de glyphosate, parfois accompagnés de la présence du métabolite AMPA, est fréquente dans les aliments ciblés. Elle permet, pour une part sans doute importante, d’expliquer la contamination de l’ensemble des personnes testées pour le glyphosate, telle que mise en évidence dans nos recherches du glyphosate dans les urines d’avril 2017 ! » déclare François Veillerette, porte-parole et Directeur de Générations Futures. « Il y a donc urgence pour l’Union européenne de renoncer à l’usage de cette molécule classée cancérogène probable par le CIRC et de faire évoluer en profondeur son modèle agricole devenu trop dépendant des pesticides de synthèse. La France s’est exprimée par les voix de Messieurs Hulot et Philippe contre la ré-autorisation du glyphosate. Elle devra convaincre d’ici les 5 et 6 octobre – dates du prochain comité SCOPAFF – d’autres Etats Membres de la rejoindre dans son opposition à la ré-autorisation de cet herbicide. » conclut-il.

Téléchargez le rapport :Rapport glyphosate 2: analyses d’aliments

La presse en parle

Source