Upload image

 Je suis du Sud-Gironde.

. Vous trouverez ici mes créas, mes textes sur image, des textes à méditer, des actualités, des pétitions en particulier pour aider nos frères animaux.

À vous de feuilleter parmi les catégories. Vous trouverez de quoi rêver...ou râler!

N'hésitez pas à me laisser un petit mot, ils me font toujours un immense plaisir!!!!

Vous pouvez aussi me retrouver ici : http://roradat.canalblog.com/

S.V.P Blog sans tag ! Merci.

Abonnez-vous…

Le temps qui passe

Catégories

Commentaires récents

septembre 2017
L M M J V S D
« Août    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

Votez pour moi.

Météo

Merci pour votre visite

Hebergeur d'image

Hebergeur d'image

Hebergeur d'image

Archives quotidiennes : 8 septembre 2017

Lévothyrox, encore !

Et toujours : 1 et  suite

Je me doute que certain(e)s soupirent en me lisant mais je suis aux premières loges et fatiguée…….d’être  aussi fatiguée, sans compter tous les autres ennuis engendrés par cette nouvelle formule. 😥 

Reçu de « Alternative Santé. L’expérience de la médecine naturelle. « 

    Bonjour à tous,

Jusqu’à présent, nous ne nous sommes pas exprimés sur le scandale du Levothyrox de cet été, et vous avez un certain nombre à vous en étonner. Mais pour dire quoi, au juste, nous sommes nous demandé ? Pour réclamer, comme beaucoup d’autres, le retour du « bon vieux Levothyrox » ancienne formule ?

Ça ne nous paraissait pas être le rôle d’Alternative Santé, une revue de santé alternativequi dénonce de longue date la prescription excessive de ce médicament et propose des réponses naturelles pour éviter la situation captive dans laquelle se retrouvent précisément aujourd’hui des millions de patients.

Mais maintenant que des informations plus précises arrivent enfin sur les dessous de cette affaire,  il nous paraissait important de soutenir les victimes du Levothyrox et de revenir sur cet épisode estival assez symptomatique des défaillances de nos systèmes d’alerte et de nos agences de santé.

Dés avril dernier, un mois après la mise sur le marché d’une nouvelle formule (sans lactose, mais avec deux nouveaux excipients, le mannitol et l’acide citrique anhydre), apparaissent les premiers signaux d’alerte venus de patients.

Ils constatent l’apparition ou l’aggravation de symptômes invalidants et s’en plaignent auprès de leurs pharmaciens ou médecins, hélas pas assez informés pour les prendre au sérieux et faire remonter l’information auprès des autorités : fatigue extrême, maux de tête, perte de cheveux, douleurs, crises de tachycardies, troubles du transit…

Une fois de plus, nos systèmes de pharmacovigilance ont échoué à faire remonter les signaux d’alerte et à les prendre au sérieux. La parole des victimes a été au mieux minimisée, au pire ignorée. Et il aura fallu attendre le mois d’août, et une mobilisation massive de patients désemparés, pour que les autorités commencent à s’en émouvoir et mettent en place un numéro vert, rapidement débordé par des dizaines de milliers d’appels. Une victime nous confiait se matin que la seule réponse aux nombreuses questions qu’elle a posé à la ligne verte a été : « consultez votre endocrinologue ». Merci bien !

Le seul intérêt de cette ligne verte a été de dénombrer les différents effets indésirables de cette nouvelle formule : pas moins de 1 500 ! Le président de l’ANSM tente de temporiser : il y a bien eu des effets indésirables, mais aucun n’aurait été « grave »…

« Pas grave » ? Allez expliquer ça aux personnes dont le quotidien est bouleversé, sont restées sans réponses quant à la raison de leur état, et ont parfois reçu des traitements lourds pour éradiquer des symptômes dont personne n’identifiait la cause.

« Pas grave » reste aussi une appréciation au mieux temporaire, au pire irresponsable, lorsqu’on sait que des variations trop fortes d’hormones thyroïdiennes dans les premiers mois de la grossesse peuvent avoir un impact sur le développement cérébral du fœtus.

L’ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé) est pourtant elle-même responsable du changement de formule qu’elle a pris l’initiative de demander aux laboratoires Merck Serano dés 2012 pour « stabiliser » la formule. À la demande de qui ? Personne ne sait le dire…

« Mais qu’est-ce qui est passé par la tête de l’Agence du médicament, qui habituellement ne fait rien, de demander ce changement de composition ? » s’interrogeait ce matin Philippe Even, ancien doyen de la faculté de médecine de Paris et président de l’Institut Necker.

L’ANSM a, semble-t-il, largement minimisé l’impact possible du changement d’excipient sur les effets du médicament et fait le strict minimum pour l’évaluer. Une simple et courte « étude de bioéquivalence » sur des gens… sans problème de thyroïde ! Puis le produit a tout simplement été distribué à des millions de personnes…

« Il aurait dû être testé, il ne l’a pas été. Cette étude de bioéquivalence est à jeter !» tranche, sans appel, Philippe Even. Les deux nouveaux excipients ont, explique t-il, très probablement modifié la disponibilité de la molécule active et le rythme de sa libération dans le corps, provoquant des variations hormonales très difficiles à gérer pour certains.

La France a été le cobaye d’une nouvelle formule réclamée par personne et testée sur personne : voilà la réalité de la situation. Au moment où nous écrivons, des associations de victimes sont reçues au ministère de la Santé pour exiger la mise à disposition de l’ancienne formule dans les 48h et plusieurs plaintes (contre X et contre le laboratoire Merck) ont d’ores et déjà été déposées. On vous tiendra au courant des suites du dossier.

Prenez soin de vous,
La rédaction d’Alternative Santé

235.291 signatures

 

Image de prévisualisation YouTube

Déjà 235.291 signatures

Pétition : Contre le nouveau Levothyrox dangereux pour les patients !

Contre le nouveau Levothyrox dangereux pour les patients !

Auteur : Sylvie Robache.

Créé le 24/06/2017

<

À l’attention : des laboratoires fabriquant le Levothyrox, de L’ANSM

Pour les très nombreuses personnes qui sont obligées de prendre du Levothyrox, un important problème se présente.

En effet, les laboratoires ont décidé de changer certains excipients et il en résulte que trop de patients ne supportent pas le nouveau Levothyrox, ils ressentent d’importants effets secondaires.

Quand on sait qu’il est très difficile de stabiliser la TSH, il est inadmissible d’avoir modifié ce médicament.

Bien sûr, les laboratoires ont pris cette décision sans prendre l’avis des patients concernés.

Je suis moi-même concernée car j’ai été opérée d’un cancer de la thyroïde en 2016, et j’appréhende grandement d’avaler ce nouveau médicament.

J’ai décidé de lancer une pétition après avoir lu tous les témoignages de patients souffrant d’effets secondaires et ne sachant plus à quels saints se vouer.

On nous dit que c’est pour les personnes qui ne supportent pas le lactose, mais il n’y a pas que ce changement qui intervienne, sinon comment expliquer tous ces effets secondaires ?

Nous demandons à ce que les laboratoires concernés reviennent à l’ancienne formule.

 

LIRE LA Lettre ouverte d’Anny DUPEREY au Ministre de la Santé Agnès BUZIN

 

Témoignage de Sylvie Robache lors du Rassemblement du 8 septembre devant l’Assemblée Nationale.

 

Vendredi 8 septembre :
Grand RASSEMBLEMENT DEVANT L’ASSEMBLEE NATIONALE Place Edouard Herriot (M° Assemblée nationale) à 11H avec les associations de malades de la thyroïde.

 

Suivi d’une CONFERENCE DE PRESSE à 11h30 au Bureau du Parlement européen (288, bd St Germain M° Assemblée nationale)

en présence de :

    • Marie-Odile BERTELLA-GEFFROY (ex magistrate, responsable du Pôle santé du TGI de Paris, avocate spécialisée dans les questions sanitaires)
    • André CICOLELLA (chimiste, toxicologue et chercheur français en santé environnementale, spécialiste de l’évaluation des risques sanitaires)
    • Philippe EVEN (ancien doyen de la faculté de médecine de Paris et président de l’Institut Necker)
    • Nell GAUDRY (porte parole de l’AFMT)
    • Chantal LHOIR (présidente-fondatrice de l’association française des malades de la thyroïde -AFMT)
    • Michèle RIVASI  (députée européenne écologiste, biologiste agrégée, co-auteure du livre Le Racket des laboratoires pharmaceutiques et comment en sortir)
  • Sylvie ROBACHE auteur de la pétition en ligne

 

 

 

Le souffleur de verre.

Hebergeur d'imageLe souffleur de verre en secret,

Adorait la douce Isabelle.

Le souffleur de verre en secret,
Travaillait la nuit aux chandelles.
Le souffleur de verre il voulait,
Voulait réussir une rose.
Le souffleur de verre, il voulait
Une rose en verre, toute éclose.
Alors, jusqu’au lever du jour, chaque nuit,
S’envolaient les soupirs de son cœur,
Et c’est le souffle de l’amour, ainsi,
Qui entrait, au creux de la fleur.
Le souffleur de verre un matin,
Aux lèvres de rose en dentelle
Le souffleur de verre, un matin,
Il s’est endormi aux chandelles.

Alors il s’est mis à rêver
Et la fleur lui a dit, dans sa robe de mariée,
Ouvre les yeux sur ton bonheur
Toi qui as soufflé l’amour en mon cœur.

En ouvrant les yeux pour de vrai,
Il a crû rêver de plus belle.

Car sa rose, alors reflétait,
Une chose presque irréelle.
Deux jolis yeux qui souriaient :
Les yeux de sa douce Isabelle

Hebergeur d'image

.

 

Paroles: Michel Rivgauche. Musique: G.Blaness
Normalement interprétée par Annie Philippe,
Née le 17/12/1946 chanteuse française

Entre 65 et 69, elle enregistra une cinquantaine de chansons sur plusieurs labels différents.
Contrairement aux autres yé-yés, elle fait très peu d’adaptations préférant les compositions originales (par Guy Marchand, Béart, Alain Bashung, Revaux…). Elle se fait connaître en 65 par Baby Love une adaptation des Suprêmes puis J’ai tant de peine une composition de Guy Marchand. Au printemps 66 sort son plus grand succès Ticket de quai. En 67, Philips produit « C’est la mode » qui sera son unique album. À la fin des années 70, elle n’abandonne pas définitivement la chanson, sortant encore des disques, mais sa carrière connaît des hauts et des bas.Elle a sorti un nouveau disque en 2010.

Image de prévisualisation YouTube

et celle-ci fonctionne !

Rappels : multi-prise, râteau(jouet), masque visage,chocolat, hochet, mini-fourrés, jeux dalles.

Multiprise 4*16A+2USB fiche extraplate chez Leroy Merlin

Un lot de cette multiprise vendue chez Leroy Merlin est défectueux et peut présenter un risque de choc électrique.
Multiprise 4*16A+2USB fiche extraplate

 

  • Produit rappelé par : Leroy Merlin
  • Nom du produit : multiprise 4*16A+2USB fiche extraplate
  • Numéro de lot : 15W51
  • Code-barres : 3 545 411 896 820
  • Référence Leroy Merlin : 70495502
  • Motif du rappel : sécurité défectueuse
  • Risque : choc électrique
  • Source : Leroy Merlin
  • Contact SAV : 0 800 100 261

Recommandations : ne pas utiliser et rapporter au lieu d’achat pour remboursement.

*********

Râteau de jardin (jouet) Garden Sentiment

Ce râteau de jardin (jouet) de la marque Garden Sentiment peut être dangereux pour un enfant.
Râteau de jardin (jouet) Garden Sentiment

 

  • Nom du produit : râteau de jardin (jouet)
  • Marque : Garden Sentiment
  • Numéro de lot  : F-17/29098194
  • Code-barres : 2 909 819 4
  • Motif du rappel : jouet non conforme et dangereux pour un enfant
  • Risque : blessure
  • Source : Rapex 

Recommandations : ne pas utiliser et rapporter au lieu d’achat pour remboursement

*********

Rhassoul à la fleur d’oranger Kela Cosmétique

Ce masque pour le visage à la fleur d’oranger de la marque Kela Cosmétique présente un risque chimique, car il contient du baryum et du nickel.
Rhassoul à la fleur d'oranger bio Kela Cosmétique

 

  • Nom du produit : Rhassoul à la fleur d’oranger (masque pour le visage)
  • Marque : Kela Cosmétique
  • Motif du rappel : contient du baryum et du nickel
  • Risques :  allergique (nickel) et toxique notamment pour les poumons, le cœur et les reins
  • Source : Rapex

Recommandations : ne plus utiliser et rapporter au lieu d’achat pour remboursement.

********

Chocolat Mulhaupt pure origine Colombie

Un lot de ce chocolat pure origine Colombie Santander 70 % de la marque Thierry Mulhaupt possède une teneur en cadmium trop élevée.
pure origine Colombie Santander 70 %

 

  • Produit rappelé par : Chocolat Mulhaupt
  • Nom du produit : Tablette pure origine Colombie Santander 70 %
  • Marque : Thierry Mulhaupt
    « Bean to Bar, de la fève à la tablette »
  • Numéro de lot : TB-COLOM-209/17
  • Code-barres/EAN : 1 00 2 436
  • Conditionnement : tablette
  • Date limite de consommation : 23/08/2018
  • Motif du rappel : présence de cadmium à une teneur trop élevée.
  • Risque : toxique pour les reins et les poumons
  • Source : DGCCRF
  • Contact Thierry Mulhaupt : 03 88 20 10 68

Recommandations : ne pas consommer et rapporter au lieu d’achat pour remboursement.

********

Hochet marteau Brio chez Picwic

Ce hochet à mordiller vendu par Picwic pourrait se briser, de petits morceaux risquant alors d’être ingérés ou de provoquer un étouffement.
Hochet marteau à mordiller

 

  • Produit rappelé par : Brio
  • Nom du produit : Hochet marteau à mordiller (Soft hammer rattle)
  • Marque : Brio
  • Distributeur : Picwic
  • Numéro d’article :  30423
  • Motif du rappel : les anneaux de bois à mordiller peuvent se briser
  • Risques : ingestion de petits morceaux, étouffement
  • Source : Picwic

Recommandations : ne pas donner à un bébé et rapporter au lieu d’achat pour remboursement.

********************

Rappel produit : Mister Choc Chocolat mini fourrées x 14 – 420g de marque Lidl

Problème rencontré

Présence de Fipronil

Solution proposée

Ne pas consommer et rapporter au point de vente pour remboursement.

Informations complémentaires

▸ Lots et DDM
Lot 206G1 DDM 25/01/2018 (Date mise sur le marché : 25/07/2017)
Lot 205G1 DDM 25/01/2018 (Date mise sur le marché : 24/07/2017)
Lot 200G1 DDM 18/01/2018 (Date mise sur le marché : 19/07/2017)
Lot 199G1 DDM 18/01/2018 (Date mise sur le marché : 18/07/2017)
Lot 198G1 DDM 18/01/2018 (Date mise sur le marché : 17/07/2017)

**********

 Dalles animaux de marque LUDI

Problème rencontré

Ce produit est adapté aux enfants de plus de 10 mois. Pour les enfants plus jeunes, une mauvaise utilisation pourrait présenter un risque (risque d’étouffement par régurgitation).

Solution proposée

Ne pas utiliser et rapporter au point de vente pour remboursement.

Informations complémentaires

▸ Référence
1010

▸ Lot
011916

********

                 Vous n’avez que l’embarras du choix !!!!!!!